Video : CDP 2017

Mis en avant

Découvrez la rétrospective du CDP 2017 :

Sur le domaine de Terre de Vie, la Fondation Ecojardinage organise tous les ans pendant l’été un Cours de Design en Permaculture de deux semaines. Cette année une quarantaine de participants ont suivi la formation. Voici la rétrospective de l’édition 2017.

Séparateur d’eau de pluie – Plan en licence libre

Mis en avant

La récupération et l’utilisation de l’eau de pluie est un aspect important de la gestion durable de l’eau dans le monde. Cet aspect nous concerne d’autant plus qu’environ 70% de l’eau du globe est destinée à l’agriculture, ce qui fait de celle-ci la principale consommatrice au niveau mondial.

Cependant, durant son cycle l’eau de pluie se charge de différentes polluants atmosphériques qu’il convient d’éviter au maximum. Hors ceux-ci sont particulièrement présents dans les premiers litres de pluies tombés.

En réponse à ce problème nous mettons en ligne les plans d’un “Séparateur d’eau de pluie”. Ce dispositif simple à fixer sous votre toit  permet de séparer de manière autonome la première couche de pluie, chargée en polluants, du reste des précipitations que vous pourrez ensuite récupérer directement dans une citerne.

Séparateur eau de pluie fonctionnement

Vous trouverez ci-dessus le dossier pdf avec les détails du dispositif :

Dessins et détails du récupérateur d’eau de pluie

Ce système est sous licence libre Creative Commons BY-SA ce qui fait qu’il peut être diffusé librement et utilisé à des fins commerciales à la condition de l’attribuer à l’auteur en citant son nom.

Financement Participatif Direct (FPD)

Mis en avant

La Fondation Ecojardinage, de par le Financement participatif direct (ou FPD) propose désormais une plateforme de finance en circuit court destinée à promouvoir et faciliter la réalisation de projets qui œuvrent pour une agriculture et une alimentation durables, c’est à dire écologiques, viables économiquement, source d’emplois et de liens sociaux sur le territoire Suisse.

Vous trouverez d’avantage d’informations sur le FPD, sur les pages suivantes ou sous l’onglet “services” >>> “Financement Participatif Direct FPD” :

 

 

Vidéo : Des vignes sans traitement

Mis en avant

Découvrez Des vignes sans traitement :

Cultiver la terre est un art qu’il convient de réaliser dans le respect de la nature.
Pour une approche biodynamique, de permaculture et de culture celtique.

Les vignes expérimentales sont composées des cépages : Chasselas, Pinot et Gamay . Les vignes ont plus de 30 ans et sont sans amendement (compost etc) extérieurs, seuls les sarments sont compostés et remis sur les zones les plus faibles. Les essais durent depuis 13 ans sur environ 3 ha.

CDP – Cours de Design en Permaculture 2015

Mis en avant

Retour sur deux semaines intensives de Cours de Design en Permaculture en plein cœur d’août. Intéressés pour l’année prochaine? Inscrivez-vous au cours 2018.

Permaculture
Le terme permaculture désigne un ensemble de pratiques et de mode de pensée visant à créer une production agricole soutenable, très économe en énergie (travail manuel et mécanique, carburant…) et respectueux des êtres vivants et de leurs relations réciproques. Elle vise à créer un écosystème productif en nourriture et autres ressources utiles, tout en laissant à la nature “sauvage” le plus de place possible.

Elle utilise des notions d’écologie, de paysagisme, d’agriculture écologiques et de pédologie. La permaculture invite à mettre ces aspects théoriques en relation avec les observations réalisées sur le terrain.

La base de la permaculture n’est pas uniquement d’analyser les éléments constitutifs d’un système individuellement, mais aussi de prendre en compte leurs interactions, dans le but de produire une compréhension de l’écosystème dans l’optique d’une utilisation par l’homme.

Encore plus d’informations sur la Permaculture

Calendrier du jardinier : Novembre

Le dicton du mois

Quand en novembre il a tonné, l’hiver est avorté.

Les gestes biodynamiques

  • L’eau d’enduit à pulvériser sur l’entier des arbres, arbustes et vignes.
  • Pulvérisation de bouse de corne (500) ou de compost de bouse. Le soir à température supérieur à 10°C Lune descendante
  • Incorporer les préparations au compost
  • Contrôler, voir démonter et ranger le séparateur d’eau de pluie

Les gestes du mois, au chaud !

  • Vérifiez régulièrement l’état des fruits et légumes que vous avez entreposés. Eliminez immédiatement ceux qui sont abimés.
  • Pour les plantes d’intérieur, attention au chauffage ! Eloigner-les des radiateurs ou de la cheminée.
  • Les cactées préfèrent passer la saison froide à une température de 5 à 15°C, dans une pièce aérée et claire.

Les gestes du mois, hors gel !

  • Semer carotte, fève, radis, et engrais vert (en plaine c’est le dernier moment !).

Planter tant que la terre n’est pas gelée ou détrempée en lune descendante:

  • l’ail, les échalotes, les oignons
  • les fruitiers
  • caducs, persistants, petits fruits et terminer celles des conifères.

Butter en lune descendante:

  • les artichauts
  • les rosiers, rabattez-les un peu et couvrez-les de branches ou de feuilles mortes
  • Incorporer du compost ou fumier décomposé au pied des plantes et arbustes en griffant le sol en lune descendante
  • Tondre une dernière fois la pelouse, par beau temps et terrain sec, avant l’hiver.
  • Récolter betterave, broccoli, cardon, carotte, choux, chou-fleur, chou de Bruxelles, crosne, épinard, , mâche, navet, panais, poireau, radis, salsifis, scorsonère, topinambour. Lune descendante pour les racines et Lune montante pour les feuilles, fruits, fleurs
  • Le chou vert et le chou de Bruxelles apprécient le froid intense. Ce sont les premières gelées qui leur donnent tout leur goût
  • Les hérissons établissent leurs quartiers d’hiver sous les tas de branchages. Pensez-y !
  • Levez le pied c’est l’automne… profitez des belles couleurs et des belles journées qui se profilent encore…

Cultiver avec les limaces et les escargots

Nous tenons à partager cet excellent article du site “permaforêt.blogspot.ch” sur la physiologie et le rôle méconnu et indispensable des limaces pour l’écologie des différents milieux, jardin potager compris.

“Après la lecture de cette article, vous ne regarderez plus les limaces comme avant. Vous allez même peut-être aimer les limaces! Limace léopard, limace banane, limace rose, limace bleu, jaune, orange, rouge, vert, noir, limace de mer… Bienvenue dans le monde fascinant et coloré des limaces.”

 Lien : http://permaforet.blogspot.ch/2014/07/limaces-et-autres-gasteropodes-amis-du.html

Témoignage de Nathalie

 Je suis arrivée à la Fondation Ecojardinage en octobre 2013. Sans connaissances de la Biodynamie, très peu du Bio. J’ai donc appris énormément de choses depuis mon arrivée. J’y ai vécu deux premiers mois très enrichissants à tout point de vue. On touche à tout sur le domaine de Bex, il y a beaucoup de travail et il est varié : la vigne, le potager, la cueillette de plantes sauvages, la gestion de la Fondation Ecojardinage et du ShopBio, la cuisine, l’étiquetage des bouteilles de vin, les différentes transformations des produits frais (jus de raisin, conserves, séchage etc.). Un lieu de formation donc, où l’on a l’espace pour expérimenter, observer, échanger, apprendre des autres. En parallèle, j’ai suivi de nombreux cours dispensés par la Fondation qui m’ont permis de mieux comprendre les enjeux du jardinage naturel et d’acquérir une bonne connaissance des gestes simples à faire sur son terrain et à quel moment. J’ai découvert aussi la conscience des rythmes naturels, de la respiration de la terre et de leurs influences. Le rythme de vie est agréable, les journées sont bien remplies mais on prend le temps d’être en communion avec la nature, de l’observer, de l’écouter… de créer une relation profonde avec elle. Entre les cours, les rencontres et le travail quotidien, j’apprends tous les jours de nouvelles choses…

La Fondation Ecojardinage, c’est aussi un espace de rencontres et d’échanges avec d’autres personnes engagées et grandies d’expériences diverses. On a beaucoup de temps de partage, on prend les repas ensemble, on travaille ensemble. On partage une vision d’ouverture sur l’univers, ses habitants et les enseignements qu’on reçoit chaque jour.

Après 4 mois de travail en montagne l’hiver 2013-2014, j’ai choisi de m’engager à cent pour cent pour les projets sur le long terme. J’ai donc décidé de prendre une place plus importante au sein de la Fondation, d’avoir plus d’engagement et d’implication et d’avoir une vision plus globale de ce qui se passe sur le lieu (bien que je reste tous les jours apprenante, évidemment…). Je suis aujourd’hui une personne « pilier » des projets de la Fondation. La conscience, les liens, le soutien et l’amitié que je trouve ici compte beaucoup pour moi.

J’ai plaisir à échanger avec tous sur le travail qu’on fait à Bex, notre philosophie, notre engagement : un lieu engagé pour un futur meilleur, dans le respect de l’univers et de tous les êtres qui y vivent. Et aussi, un lieu ouvert, novateur, qui cherche toujours à évoluer, à aller de l’avant. Je pense qu’on doit être solidaires dans nos différents engagements, pas vouloir faire chacun de son côté ou être meilleur que les autres. Venez nous rendre visite lors des journées portes ouvertes, échanger avec nous sur ce qu’on partage ici, poser vos questions…. Retrouvez-nous aussi dans de nombreux marchés en Suisse Romande (Herbettes en fête à Charmey, Marché bio à Saignelégier et bien d’autres…).

Bienvenus à tous !

Nathalie