La biodynamie

Les principes

Rudolf Steiner

Rudolf Steiner

L’agriculture biologique dynamique, communément appelée agriculture biodynamique, fut fondée par l’anthroposophe Rudolf Steiner, en 1924. Il donna huit conférences à Koberwitz en réponse aux questions d’agriculteurs inquiets de la dégénérescence des semences, de la perte de fécondité de leur cheptel, des épidémies de fièvre aphteuse et de la qualité des aliments. Cette nouvelle approche de la nature ouvrit de nombreuses perspectives pour l’agriculture. Grandement préoccupé par l’avenir de la Terre, il eut pour but de tirer de sa recherche les moyens de remédier au durcissement des sols, à la baisse de vitalité de la nature et à la dégradation de la qualité des aliments.

Entre 1927 et 1932, la coopérative de producteurs Demeter fut fondée sur proposition de l’ancien chancelier allemand Michaelis. Dans le même temps, Lili Kolisko commença des recherches sur les influences des planètes sur les plantes (La Lune en particulier). Ce n’est qu’après la deuxième Guerre Mondiale que l’agriculture biodynamique s’étend dans les pays germaniques, puis aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et enfin dans de nombreux pays. Le procédé de compostage des déchets urbains et déchets industriels divers fut mis au point par Ehrenfried Pfeiffer dans les années 50. En compagnie d’autres chercheurs, il a également élaboré diverses méthodes telles les cristallisations sensibles, les morpho-cromatographies ou les gouttes sensibles. Dès 1960, Le calendrier des semis est créé par Maria Thun.

Jusqu’à nos jours, l’agriculture biodynamique a toujours plus de succès avec la prise de conscience croissante des problèmes écologiques. L’agriculture représente 5000 producteurs, grossistes et transformateurs certifiés Demeter sur une surface de 150 000  hectares à travers le monde et 45 pays gestionnaires de la marque. Enfin, un délégué Demeter a une permanence au Conseil de l’Europe à Bruxelles.

Au travers de la Fondation Ecojardinage, Pierre-Alain Indermühle recherche les évolutions possibles à amener à une adaptation de la biodynamie et à l’évolution de l’agriculture et de l’humain. Compléter l’individualité par la fraternité semble être une voie d’harmonisation de cette adaptation.

Source : www.bio-dynamie.org

En pratique

Demeter, label biodynamique

Demeter, label biodynamique

  • Grande importance des rythmes naturels et des influences lunaires, planétaires ainsi que des constellations zodiacales
  • Elaboration et dynamisation des préparations biodynamiques
  • Cahier des charges de base similaire au cahier des charges bio-organiques avec en plus, l’application des préparations biodynamiques

Les buts

  • « Soigner » et revivifier la terre
  • Régénérer, façonner et entretenir les paysages
  • Fournir aux Hommes une alimentation saine, qui contient et renforce notre énergie vitale
  • Développer l’approche du vivant et comprendre le rôle de l’Homme au sein de l’environnement
  • Ouvrir de nouvelles perspectives sociales au sein de l’environnement agricole

En résumé

L’idéal de l’agriculture biodynamique est l’organisme agricole avec la plus grande autonomie de production, adaptée aux conditions locales et aux possibilités de travail locales.