Témoignage de Nathalie

 Je suis arrivée à la Fondation Ecojardinage en octobre 2013. Sans connaissances de la Biodynamie, très peu du Bio. J’ai donc appris énormément de choses depuis mon arrivée. J’y ai vécu deux premiers mois très enrichissants à tout point de vue. On touche à tout sur le domaine de Bex, il y a beaucoup de travail et il est varié : la vigne, le potager, la cueillette de plantes sauvages, la gestion de la Fondation Ecojardinage et du ShopBio, la cuisine, l’étiquetage des bouteilles de vin, les différentes transformations des produits frais (jus de raisin, conserves, séchage etc.). Un lieu de formation donc, où l’on a l’espace pour expérimenter, observer, échanger, apprendre des autres. En parallèle, j’ai suivi de nombreux cours dispensés par la Fondation qui m’ont permis de mieux comprendre les enjeux du jardinage naturel et d’acquérir une bonne connaissance des gestes simples à faire sur son terrain et à quel moment. J’ai découvert aussi la conscience des rythmes naturels, de la respiration de la terre et de leurs influences. Le rythme de vie est agréable, les journées sont bien remplies mais on prend le temps d’être en communion avec la nature, de l’observer, de l’écouter… de créer une relation profonde avec elle. Entre les cours, les rencontres et le travail quotidien, j’apprends tous les jours de nouvelles choses…

La Fondation Ecojardinage, c’est aussi un espace de rencontres et d’échanges avec d’autres personnes engagées et grandies d’expériences diverses. On a beaucoup de temps de partage, on prend les repas ensemble, on travaille ensemble. On partage une vision d’ouverture sur l’univers, ses habitants et les enseignements qu’on reçoit chaque jour.

Après 4 mois de travail en montagne l’hiver 2013-2014, j’ai choisi de m’engager à cent pour cent pour les projets sur le long terme. J’ai donc décidé de prendre une place plus importante au sein de la Fondation, d’avoir plus d’engagement et d’implication et d’avoir une vision plus globale de ce qui se passe sur le lieu (bien que je reste tous les jours apprenante, évidemment…). Je suis aujourd’hui une personne « pilier » des projets de la Fondation. La conscience, les liens, le soutien et l’amitié que je trouve ici compte beaucoup pour moi.

J’ai plaisir à échanger avec tous sur le travail qu’on fait à Bex, notre philosophie, notre engagement : un lieu engagé pour un futur meilleur, dans le respect de l’univers et de tous les êtres qui y vivent. Et aussi, un lieu ouvert, novateur, qui cherche toujours à évoluer, à aller de l’avant. Je pense qu’on doit être solidaires dans nos différents engagements, pas vouloir faire chacun de son côté ou être meilleur que les autres. Venez nous rendre visite lors des journées portes ouvertes, échanger avec nous sur ce qu’on partage ici, poser vos questions…. Retrouvez-nous aussi dans de nombreux marchés en Suisse Romande (Herbettes en fête à Charmey, Marché bio à Saignelégier et bien d’autres…).

Bienvenus à tous !

Nathalie

Vidéo : Des vignes sans traitement

Mis en avant

Découvrez Des vignes sans traitement :

Cultiver la terre est un art qu’il convient de réaliser dans le respect de la nature.
Pour une approche biodynamique, de permaculture et de culture celtique.

Les vignes expérimentales sont composées des cépages : Chasselas, Pinot et Gamay . Les vignes ont plus de 30 ans et sont sans amendement (compost etc) extérieurs, seuls les sarments sont compostés et remis sur les zones les plus faibles. Les essais durent depuis 13 ans sur environ 3 ha.

CDP – Cours de Design en Permaculture 2015

Mis en avant

Retour sur deux semaines intensives de Cours de Design en Permaculture en plein cœur d’août. Intéressés pour l’année prochaine? Inscrivez-vous au cours 2018.

Permaculture
Le terme permaculture désigne un ensemble de pratiques et de mode de pensée visant à créer une production agricole soutenable, très économe en énergie (travail manuel et mécanique, carburant…) et respectueux des êtres vivants et de leurs relations réciproques. Elle vise à créer un écosystème productif en nourriture et autres ressources utiles, tout en laissant à la nature “sauvage” le plus de place possible.

Elle utilise des notions d’écologie, de paysagisme, d’agriculture écologiques et de pédologie. La permaculture invite à mettre ces aspects théoriques en relation avec les observations réalisées sur le terrain.

La base de la permaculture n’est pas uniquement d’analyser les éléments constitutifs d’un système individuellement, mais aussi de prendre en compte leurs interactions, dans le but de produire une compréhension de l’écosystème dans l’optique d’une utilisation par l’homme.

Encore plus d’informations sur la Permaculture

Le pouvoir secret de l’eau

Des éminents scientifiques, écrivains et philosophes essaient de décoder le secret de l’eau. De nombreuses expériences révèlent de manière impressionante que les influences de l’environnement laissent des traces marquantes dans l’eau : tout ce qui se passe autour de l’eau y est aussitôt enregistré. Tout ce qui entre en contact avec l’eau laisse une trace !

Informations disponibles sur ce site : aquanime.org